200 jours pour l'avenir, 200 jours pour l'Alsace

Publié le
sam, 13/06/2020 - 09:30
Ce lundi 15 juin la France et l’Allemagne ouvrent à nouveau leurs frontières et dans 200 jours exactement, le 1er janvier 2021, la Collectivité européenne d’Alsace sera portée sur les fonts baptismaux. Tout un symbole ! Communiqué de Brigitte Klinkert Présidente du Conseil départemental du Haut-Rhin et Frédéric Bierry Président du Conseil départemental du Bas-Rhin

Avec la Collectivité européenne d’Alsace, une seule communauté d’intérêts communs est en train de se construire, avec des élus et des agents engagés dans un projet fédérateur inédit : le déploiement à l’échelle des départements du Haut-Rhin et du Bas-Rhin d’un service public alsacien de proximité et de qualité,inspirateur d’innovation démocratique, résolument ouvert sur l’espace rhénan et générateur d’une coopération transfrontalière toujours plus active mais aussi porteur de grands projets vecteurs d’attractivité, de développement et de prospérité.

La Collectivité européenne d’Alsace fait également des liens humains, des solidarités, de l’éducation, de la culture régionale, de l’environnement, de l’entrepreneuriat des valeurs cardinales.

Car s’il y a bien une leçon à retenir du douloureux épisode du COVID-19, c’est que la protection des Alsaciens, leur santé, leur sécurité, les services qu’on peut leur rendre, les projets choisis pour leur bien-être ou leur avenir, doivent se décider avec acuité et discernement, à l’échelle de l’Alsace, en lien étroit avec nos voisins allemands et suisses.

Construire des chaînes d’action dans un périmètre géographique raisonné et raisonnable, conforter les coopérations existantes, créer une nouvelle logique sanitaire et transfrontalière… la Collectivité européenne d’Alsace dispose de toutes les clés pour répondre aux enjeux démocratiques, sociaux, économiques et environnementaux de demain.

A 200 jours de l’avènement officiel de la Collectivité européenne d’Alsace, les deux administrations départementales haut-rhinoise et bas-rhinoise poursuivent aujourd’hui ardemment le travail de convergence des organisations et la préparation des futures politiques. Il n’y a pas de temps à perdre, pour être prêt dans un peu moins de sept mois, mais surtout pour mettre en commun toutes nos ressources et faire face aux conséquences d’une crise sanitaire historique.

Unie et solidaire avec la Collectivité européenne d’Alsace, l’Alsace sera toujours plus forte.