30 ans d’Interreg pour le climat et la qualité de l'air

Publié le
jeu, 28/05/2020 - 16:30
L’amélioration de la qualité de notre air ne peut intervenir qu’en travaillant ensemble, par-delà la frontière. Ainsi, depuis 30 ans, Interreg soutient des projets visant à préserver le climat et la qualité de notre atmosphère.
  • En 1990, un atlas climatique du fossé rhénan méridional est édité (disponible en ligne depuis 1995)
  • De1992 à 1995, le premier Plan de protection de l’atmosphère (PPA) de France est réalisé sur le secteur de Strasbourg-Kehl, transposé par la suite dans le droit français dans le cadre de la loi sur l’air LAURE de 1996
  • En 1998, l’Analyse transfrontalière de la qualité de l’air dans le Rhin supérieur permet pour la première fois de disposer d’une vue générale de la pollution atmosphérique à l’échelle du Rhin supérieur
  • Depuis 2005, Atmo-rhenA fournit des informations quotidiennes sur la qualité de l’air sur l’ensemble du territoire du Rhin Supérieur.
  • L’outil Atmo-IDEE fournit aux exploitants industriels les données transfrontalières leur permettant de préparer le volet « Air » de leurs demandes d’autorisation d’exploitation avec étude d’impact associée
  • Le projet Atmo-VISION vise quant à lui à reconquérir la qualité de l’air dans le Rhin supérieur grâce à des technologies et pratiques innovantes et à la participation active des habitantes et habitants des trois pays

Au fil du temps, la protection du climat est devenue un axe majeur des politiques publiques, ce qui se reflète dans la mise en œuvre des projets Interreg du Rhin supérieur. Aujourd’hui, on ne cherche plus seulement à analyser la qualité de l’air. Dans de nombreux domaines, les projets mis en œuvre ces dernières années prennent en compte l’impact de leur action en matière de pollution de l’air.

En savoir + sur le programme Interreg Rhin Supérieur

En savoir + sur les outil pour le climat et la qualité de l'air dans le Rhin supérieur