Avenir de Fessenheim : Brigitte Klinkert rencontre Bärbl Mielich

Publié le
ven, 05/07/2019 - 11:30
Brigitte Klinkert rencontre Bärbl Mielich, Secrétaire d’Etat, Membre du Landtag du Bade-Wurtemberg : "le territoire de Fessenheim doit devenir une région modèle en matière d’énergies renouvelables"

« Le Rhin supérieur est notre espace de vie commun », a indiqué Brigitte Klinkert, Présidente du Conseil départemental du Haut-Rhin, à l’occasion d’un entretien avec Bärbl Mielich, Secrétaire d’Etat, Membre du Landtag. Cet entretien portait sur l’avenir de la région après l’arrêt de la centrale nucléaire de Fessenheim. L’objectif de Brigitte Klinkert est de donner une nouvelle image à ce territoire, et d’en faire une région modèle en matière d’énergies renouvelables, principalement dans les domaines de l’économie et des transports. L’accueil de nouvelles entreprises et la création d’emplois sont primordiaux.

La réactivation de la liaison ferroviaire entre Freiburg, Breisach et Colmar est un projet important pour améliorer les liaisons au-dessus du Rhin. Le plan de financement reste à finaliser.

Bärbl Mielich s’est félicitée de ce projet et a assuré la Présidente de son soutien afin que le Rhin supérieur puisse devenir une région européenne modèle à orientation écologique. « Nous avons tous intérêt à ce qu’émerge une région européenne modèle dont l’approvisionnement en énergie se fait sans émissions de CO2. La facilité de circulation entre les pays, qu’il s’agisse de biens ou de personnes, me tient particulièrement à cœur. Je vais soutenir les démarches en ce sens, et m’investir en faveur d’une aide financière du niveau européen pour tous les projets qui y concourent ».

Il importe aussi à Bärbl Mielich que la liaison ferroviaire au-dessus du Rhin soit construite et cofinancée par la République fédérale. Il s’agit en effet d’un projet figurant dans la liste des projets prioritaires du traité franco-allemand d’Aix-la-Chapelle. Le Ministre des transports du Land, Winfried Hermann, la soutient, lui qui s’est prononcé explicitement pour le développement du réseau ferroviaire transfrontalier et qui a été moteur dans le lancement de l’étude de faisabilité et d’autres études.

Bärbl Mielich salue l’initiative de députés du Bundestag issus du Rhin supérieur, qui proposent de créer un chapitre budgétaire spécialement dédié aux projets de transports transfrontaliers, ce qui permettrait un cofinancement de la République fédérale.

L’entretien a également porté sur la Collectivité européenne d’Alsace. Au 1er janvier 2021, les Départements du Bas-Rhin et du Haut-Rhin constitueront une Collectivité européenne d’Alsace, qui disposera de nouvelles compétences et de nouvelles tâches. Un des points saillants de la future Collectivité sera la coopération transfrontalière ainsi que le bilinguisme. L’Alsace retrouvera ainsi des marges de manœuvre et une base solide pour une initiative transfrontalière commune.