Collectivité Européenne d’Alsace : du projet à la réalité

Publié le
ven, 12/07/2019 - 11:30
Le Sénat et l’Assemblée nationale ont trouvé le 11 juillet un accord sur la création et les compétences de la Collectivité Européenne d’Alsace. Moins d’une année après la remise du rapport du Préfet Marx, la Commission Mixte Paritaire composée de 7 Sénateurs et de 7 Députés a élaboré un texte commun suite à la large adoption de celui-ci à l’Assemblée Nationale il y a quelques jours. Brigitte Klinkert et Frédéric Bierry s'expriment sur cet accord.

La réaction de Brigitte Klinkert et Frédéric Bierry

"Avec cette ultime étape parlementaire, cette future collectivité passe du stade de projet souhaité par une majorité d’alsaciens à celui d’une réalité inscrite dans le marbre qui prendra corps d’ici le 1er janvier 2021, date de sa création officielle.

Après plusieurs années d’efforts à rencontrer, écouter, rassembler et convaincre à tous les niveaux, nous nous félicitons de cette avancée irréversible qui acte le principe de la création de notre future collectivité. Nous tenons à remercier l’ensemble des personnes qui ont contribué ou qui nous ont aidé de près ou de loin dans notre démarche. Grâce à eux, l’Alsace institutionnelle qui était un souvenir redevient une réalité.

Nous concentrons désormais nos efforts sur le travail d’harmonisation des politiques et des pratiques existantes ainsi que sur l’intégration des nouvelles compétences octroyées par la loi :

- en matière d’attractivité, la délégation des politiques d’insertion par les activités de proximité,

- en matière de bilinguisme, des missions conjointes de promotion des langues et cultures rhénanes notamment auprès de la jeunesse,

- en matière de gestion des fonds européens, la possibilité de se voir déléguer les actions relevant du Fonds Social Européen,

- en matière d’organisation des structures professionnelles, sportives et culturelles, un regroupement à l’échelle alsacienne,

- en matière de mobilité avec les routes et autoroutes nationales non concédées et la mise en place du mécanisme de régulation du trafic de transit poids lourds,

- en matière de coopération transfrontalière et de tourisme avec un rôle de chef de file et de coordination de l’Alsace sur son territoire.

Le regroupement à l’horizon 2021 de nos deux collectivités et la mise en œuvre de ces compétences nouvelles permettront à l’Alsace de retrouver une réelle capacité à agir sur son territoire dans des domaines très variés qui impacteront positivement, concrètement et durablement le quotidien des Alsaciens et leur avenir. C’est pour nous l’opportunité d’inscrire l’Alsace en tant que territoire modèle des politiques publiques de proximité en France et en Europe. Nous y travaillons dès à présent et comptons sur la participation active de chacune et chacun de nos concitoyens dont l’implication est essentielle pour que ce beau projet réussisse. C’est un grand jour pour l’Alsace que nous accueillons avec émotion, responsabilité et détermination."

Brigitte KLINKERT
Présidente du Conseil Départemental du Haut-Rhin

Frédéric BIERRY
Président du Conseil Départemental du Bas-Rhin