Commémoration de la fin de la guerre et de la Journée de l'Europe sous le signe de la crise sanitaire

Publié le
jeu, 14/05/2020 - 14:30
La crise du coronavirus a affecté, ces derniers mois, les relations transfrontalières entre le département du Haut-Rhin et le district de Breisgau-Hochschwarzwald. Aussi, à l’occasion de la commémoration de la fin de la Seconde Guerre mondiale et de la journée de l'Europe, les 8 et 9 mai derniers, la Présidente du Conseil Départemental du Haut-Rhin et la Landrätin Dorothea Störr-Ritter, ont eu un échange téléphonique approfondi afin de rétablir rapidement les échanges transrhénans, dans la continuité de la bonne coopération vécue jusqu’à présent.

Dans le cadre de ce mois de l’Europe, les deux dirigeantes ont souligné la nécessité d’obtenir des signaux positifs et de nouvelles mesures en faveur des échanges entre les deux territoires voisins, et pour surmonter les effets négatifs liés à la crise sanitaire. Il s'agit en particulier de l'ouverture des passages frontaliers dans la région. Une première étape a été franchie avec l'ouverture du pont Neuenburg-Chalampé, qui a été un véritable symbole quelques jours après le 9 mai.

"Après la fin de la Seconde Guerre mondiale, ce sont les voisins français, et en premier lieu le maire de Colmar, Joseph Rey, grand-père de Brigitte Klinkert, qui ont aidé les voisins allemands pour la réconciliation franco-allemande. Ce fut le début de la coopération franco-allemande dans le Rhin supérieur, dont le plus beau symbole fut, par exemple, la réunion des maires à Breisach et Colmar à partir de 1956 », rappelle la Landrätin Dorothea Störr-Ritter, soulignant là le point de départ de l’amitié transrhénane.

C’est pourquoi, après la crise du coronavirus, il est essentiel que les voisins français et allemand se rapprochent à nouveau. En plus de l'assouplissement urgent des flux transfrontaliers au quotidien, le Conseil Départemental du Haut-Rhin et le Landkreis poursuivront leur coopération, et notamment sur la base du nouvel accord de coopération de 2019 et en vue du grand projet porté par Brigitte Klinkert : la Collectivité Européenne d'Alsace