Commission Permanente du vendredi 17 janvier - 13 millions d'euros pour la rénovation du collège Saint-Exupéry à Mulhouse

Publié le
mer, 22/01/2020 - 11:30
A l’instar des décisions prises en Commission permanente ce vendredi 17 janvier, le Conseil départemental du Haut-Rhin continue le déploiement de ses politiques prioritaires, tout particulièrement dans les domaines du bilinguisme, des solidarités, de la jeunesse et des proximités. A travers ses nouvelles compétences, la Collectivité européenne d’Alsace disposera de nouvelles capacités à innover et à agir pour poursuivre et amplifier les actions et projets au service de la création d’emploi et des solidarités durables, de la réussite éducative et de l’employabilité future de la jeunesse dans l’espace rhénan, de l’accessibilité et de la vitalité des territoires.

 

Pour le développement du bilinguisme et une coopération transfrontalière renforcée

La stratégie OR - Oberrhein/Rhin supérieur réaffirme la volonté du Département de développer le bilinguisme : 1 M€ y seront dédiés en 2020. Le soutien à l’Infobest Palmrain est poursuivi à hauteur de 160 000 €. Le Département a également confirmé son adhésion au nouveau GECT « Eurodistrict Region Freiburg - Centre et Sud Alsace ».

Des efforts poursuivis pour l’habitat, la réhabilitation thermique et emploi

Le Conseil départemental poursuit son action pour la réhabilitation thermique des logements sociaux. Une garantie de prêt de 837 000 € a été octroyée pour le financement d’une opération de réhabilitation thermique de 62 logements locatifs sociaux rue de Provence à Illfurth.

Dans le domaine de l’insertion par l’emploi – priorité parmi les priorités - le Département maintient ses efforts et continue à innover. Une enveloppe budgétaire de 4 M€ est plus particulièrement dédiée au développement des « circuits courts » avec les entreprises, l’accompagnement des bénéficiaires du rSa par parrainage individuel, la poursuite du dispositif RSA et bénévolat, l’aide aux employeurs au travers des contrats aidés

Accélération du programme PRET pour la Jeunesse

Le Programme PRET pour la Jeunesse – Pour la Réussite Educative de Tous – prévoit une enveloppe budgétaire de 500 M€ sur 10 ans. Les conseillers départementaux ont approuvé le programme de rénovation du collège Saint-Exupéry à Mulhouse pour un montant prévisionnel de 13 M€ ainsi que l’extension-rénovation du collège René Cassin de Cernay à hauteur de 828 000 €.

350 000 € seront dédiés en 2020 à l’équipement des collèges en tablettes numériques. Ces équipements sont déployés dans les établissements dans le cadre d’un appel à projets.

Le Conseil département signera prochainement avec ARTE une convention pour permettre aux collégiens d’accéder au service éducatif numérique de la chaîne franco-allemande Educ’ARTE. Il s’agit là du 1er partenariat signé entre ARTE et un Département. Les contenus mis à disposition des élèves seront accessibles en français et en allemand.

Enfin, 50 000 € sont versés dans le cadre du partenariat avec les Compagnons du devoir pour la promotion des métiers d’art auprès des collégiens.

Pour l’aménagement des territoires

7,3 M€ seront octroyés pour sécuriser les traversées d’agglomération. Le Département participera à hauteur de 45 000 € à l’aménagement du carrefour à feux de Wihr-au-Val. Les élus ont approuvé la désignation du Département comme maître d’ouvrage pour l’aménagement des échangeurs dans le secteur de Saint-Louis/EuroAirport. 1 M€ seront versés pour l’aménagement du Col de la Schlucht.

1 209 788 € seront versés pour soutenir 53 projets dans les territoires en soutien aux associations. Les aides départementales concerneront divers projets locaux et communaux comme l’isolation et rénovation de salles polyvalentes, l’acquisition de matériel et de mobiliers, l’aménagement d’aires de jeux, la réfection de toiture de bâtiments publics.

Le Département va verser 3 535 400 € au titre du soutien au développement culturel et au patrimoine dans les territoires en appuyant financièrement les lieux de diffusion, les enseignements artistiques haut-rhinois, la manifestation « collège au cinéma en Alsace » mais aussi les appels à projets tels « culture en collège ». Le Département va adhérer au dispositif « contrat départemental lecture itinérance » pour lutter contre les inégalités territoriales dans l’accès au livre et à la culture.