A l’invitation de Brigitte Klinkert, Présidente du Conseil départemental du Haut-Rhin, Muriel Domenach, Secrétaire générale du Comité Interministériel de Prévention de la Délinquance et de la Radicalisation, s’est rendue dans le Haut-Rhin ce 9 janvier

Publié le
jeu, 10/01/2019 - 11:30
Quelques semaines après le dramatique attentat de Strasbourg et alors que nous commémorons cette semaine les attaques barbares de janvier 2015 et notamment de Charlie Hebdo et de l’hyper casher, Brigitte Klinkert, Présidente du Conseil départemental du Haut-Rhin, a accueilli ce mercredi en lien avec les services déconcentrés de l’Etat, Muriel Domenach, Secrétaire générale du Comité Interministériel de Prévention de la Délinquance et de la Radicalisation - CIPDR. Cette visite vise notamment à voir comment exploiter les spécificités de l’Alsace, notamment le régime concordataire, le dialogue interreligieux et la position transfrontalière pour développer de nouveaux outils de lutte contre la radicalisation pouvant trouver une utilité à la France entière.

Aujourd’hui, le Département du Haut-Rhin a notamment en charge des collèges. Il est aussi un acteur de premier plan du développement culturel ainsi que le chef de file de l’action sociale. Il est également mobilisé pour le développement de la citoyenneté et le renforcement du dialogue interreligieux. A ce titre, il est un partenaire de premier plan de l’Etat et de l’Education nationale pour promouvoir les valeurs de la République auprès notamment de la jeunesse.

Demain, cet engagement sera encore conforté dans le cadre des compétences et des politiques de la nouvelle Collectivité européenne d’Alsace.

Des échanges fructueux avec l’ensemble des partenaires

La journée a débuté par la projection au Collège de Bourtzwiller, en partenariat avec France Télévisions et en présence de l’auteure, du premier épisode du documentaire « Histoire d’une Nation » à deux classes de 4ème, suivi d’un débat avec les élèves.

Elle s’est poursuivie par un déjeuner de travail en Préfecture en présence de représentants des services de l’Etat de la sécurité et de la justice autour de la thématique de la lutte contre la radicalisation.

Enfin, la Secrétaire générale s’est rendue à l’Hôtel du Département du Haut-Rhin pour la présentation à près de cent jeunes de deux expositions « Je dessine » qui valorise les dessins d’enfants et adolescents reçus après les attentats à la rédaction de Charlie Hebdo et « Vivre la France ensemble » qui présente des dessins de presse autour de la laïcité, de l’égalité, du respect de l’autre et de la liberté. Etaient notamment présents : des élèves et des responsables des collèges Saint-André et Victor Hugo, de la Cité de l’Enfance, des associations ACCES68 et CAMPUS, du centre socio-culturel Club des Jeunes de Colmar, ainsi que des jeunes volontaires en service civique.

Cette visite s’est achevée par un temps d’échange avec les représentants des principaux cultes, au cours duquel a été notamment évoqué la question du dialogue interreligieux au service du vivre ensemble. Il a également donné lieu à la présentation du calendrier interreligieux de Colmar porté par l’ASTI.