L’hydroélectricité

Les moulins du XXI ème siècle
Les moulins du XXI ème siècle

La section du canal du Rhône au Rhin comprise entre l’Ile Napoléon et Kunheim a été déclassée en tant que voie navigable en 1966. Les écluses du canal offrent l’opportunité d’installer une dizaine de microcentrales hydroélectriques dont les premières ont d’ores et déjà vu le jour. Des études de faisabilité ont également été lancées sur les barrages des lacs de Kruth-Wildenstein et de la Lauch.

Le solaire

Energies durables dans le Haut-Rhin - solaire
Le solaire, un inépuisable gisement d’énergie

Le potentiel photovoltaïque des fermes solaires sur les friches industrielles représente un gisement de 32 MW au total. L’objectif est de tendre vers l’autosuffisance c’est-à-dire de produire autant d’électricité que la collectivité en consomme.

La géothermie

Energies durables dans le Haut-Rhin - geothermie
Une énergie riche d’avenir

La géothermie est l’une des énergies alternatives les plus prometteuses. Le principe de la géothermie consiste à capter l’énergie des nappes d’eau chaude. C’est pourquoi une étude du sous-sol haut-rhinois a permis de découvrir un vrai potentiel permettant d’alimenter des réseaux collectifs de chaleur sûrs, sans fracturation et uniquement par pompage.

La méthanisation

Energies durables dans le Haut-Rhin - méthaniseur
L’unité de méthanisation AGRIVALOR à Ribeauvillé

Cette énergie renouvelable permet d’offrir une nouvelle solution pour le tri et la valorisation des déchets organiques (lisier, biodéchets) ainsi que la production de fertilisants naturels pour l’amendement des terres agricoles. Plusieurs installations de méthanisation ont vu le jour dans le Haut-Rhin dont l’unité AGRIVALOR de Ribeauvillé qui permet aujourd’hui de satisfaire les besoins en énergie de 10 000 habitants.