Liaison ferroviaire Colmar-Freibourg : de grandes avancées et de vraies raisons d’espérer

Publié le
lun, 29/01/2018 - 17:45
A l’occasion de la 26ème Commission Intergouvernementale franco-germano-suisse pour le développement des coopérations transfrontalières dans le Rhin Supérieur qui s’est tenue ce lundi à Strasbourg, Brigitte KLINKERT, Présidente du Conseil Départemental du Haut-Rhin, a proposé l’adoption d’une recommandation faisant de la réalisation de la liaison ferroviaire entre Colmar et Freiburg une priorité politique et économique commune pour l’ensemble des délégations française, allemande et suisse.

Cette proposition a été acceptée et fortement soutenue par les représentants du Bade-Wurtemberg. Elle figurera donc à l’agenda des travaux de la Commission pour 2018 et les représentants des gouvernements français et allemands présents en ont pris bonne note.

C’est une nouvelle étape déterminante dans la mobilisation menée à tous les niveaux depuis plusieurs mois par Brigitte KLINKERT pour la réalisation de cette infrastructure, à la portée symbolique majeure puisque c’est le seul pont détruit pendant la guerre qui n’a pas été reconstruit après 1945, mais aussi, et surtout, avec une portée économique, en termes de développement et d’emploi, essentielle dans la structuration de l’espace du Rhin Supérieur.

Le 31 octobre dernier, Brigitte KLINKERT avait écrit au Président de la République pour le sensibiliser à ce projet qu’elle a ensuite à nouveau évoqué de vive voix avec lui à Soultz le 10 novembre lors de l’inauguration du Hartmannswillerkopf. Emmanuel MACRON avait alors marqué son intérêt pour ce projet qui trouve toute sa place dans l’approfondissement des coopérations franco-allemandes qu’il appelle de ses voeux. La réalisation de cette liaison ferroviaire a également reçu un soutien unanime en décembre à l’occasion de la Conférence du Rhin Supérieur et du Conseil Rhénan.

Plus récemment, le projet a été évoqué lors de la venue du Secrétaire d’Etat, Sébastien LECORNU dans le cadre de la préparation de l’après Fessenheim.

Brigitte KLINKERT et le Conseil Départemental du Haut-Rhin poursuivront le travail de coordination et de formalisation de ce projet dans les prochaines semaines en lien avec le Gouvernement, avec les représentants de l’Etat et les élus et responsables allemands afin d’inscrire la liaison ferroviaire Colmar – Freiburg dans une phase décisive dès cette année.