En hiver, je suis acteur de ma sécurité.

Avant l’hiver

Je pense à :

  • monter des pneus neige pour améliorer la tenue de route et diminuer les distances de freinage par temps froid,
  • contrôler la pression et l’usure des pneus, vérifier l’état des freins et des amortisseurs pour garder les distances d’arrêt minimales,
  • changer les ampoules par paire (perte d’efficacité de 50 % en deux ans),
  • régler les phares pour bien voir et éviter d’éblouir les conducteurs arrivant en face,
  • nettoyer régulièrement le pare-brise et les optiques (phares, clignotants, feux stop) pour m’assurer une bonne visibilité par tous les temps et être vu,
  • vérifier l’efficacité des essuie-glaces et contrôler le niveau du liquide antigel dans le lave-glace,
  • vérifier la batterie.

La veille

Je pense à :

  • m’informer sur les conditions météorologiques,
  • m’informer sur les conditions de circulation via inforoute 68,
  • consulter la carte de déneigement pour adapter, si nécessaire, mon itinéraire de façon à circuler dès que possible sur des routes déneigées.
Infos utiles
La carte de déneigement (pdf - 19.04 Mo)

Avant de prendre la route

Je pense à :

  • le matin, me lever un peu plus tôt,
  • prendre le temps de bien dégager toutes les vitres de mon véhicule ainsi que les rétroviseurs et les feux.

Sur la route

Je pense à :

  • adapter ma vitesse en fonction des conditions climatiques (chaussées mouillées et/ ou glissantes). Pour mémoire : plus les conditions de circulation sont mauvaises, plus la vitesse doit être réduite, conformément au code de la route : 80 km/h sur route, 50 km/h en ville, 100 km/h sur voie rapide, 110 km/h sur autoroute,
  • éviter de « coller » au véhicule qui précède, respecter les distances de sécurité voire les augmenter. Pour mémoire : sur route, la distance de sécurité est - au minimum - celle parcourue en deux secondes. Sur autoroute, elle correspond à deux bandes blanches d’espacement,
  • anticiper les risques en regardant loin devant moi, en repérant les zones délicates plus exposées au verglas (ponts, sous-bois, zones ombragées ou humides),
  • détecter le plus tôt possible les changements de direction des autres usagers de la route,
  • être très attentif aux deux roues pour éviter les pièges (angle mort, remontée de file à droite, changement de file…) et respecter les piétons (ne pas stationner sur les trottoirs, les voies cyclables, les passages et accès aménagés),
  • ne jamais dépasser un véhicule de déneigement.

Sur une route enneigée

Je pense à :

  • bannir les accélérations brusques, les coups de volant intempestifs et les freinages de dernière minute,
  • respecter des distances de sécurité importantes pour mieux ralentir à temps en cas de besoin,
  • allumer au minimum mes feux de croisement par temps neigeux ou de brouillard. Pour mémoire : en cas de chute de neige, les feux de brouillard avant et arrière sont autorisés,
  • si ma voiture chasse de l’avant ou de l’arrière, débrayer plutôt que freiner tout en braquant le volant vers la route (contre braquage).