Santé publique : les actions de prévention du Département

Publié le
jeu, 31/10/2019 - 10:15
La Présidente Brigitte Klinkert a présenté le 30 octobre les actions départementales de santé publique, en présence de Karine Pagliarulo en charge des politiques départementales de prévention et de santé, et de Eric Dehrling, Président de l'association Insulib. A l’ordre du jour : les services aux habitants en faveur de la prévention et de la santé, la lutte contre les déserts médicaux, et la journée « Insulib » du 8 novembre au Département pour prévenir des risques du diabète. Cette journée est ouverte au public. Tout le programme ci-dessous.

Lire le dossier prévenir c’est guérir dans Haut-Rhin Mag

Des missions de prévention/santé menées au quotidien
En marge de la présentation de cette journée qui s’annonce didactique et instructive, Brigitte Klinkert a rappelé les nombreuses actions menées par le Département en termes de prévention santé.

Les chiffres parlent d’eux-mêmes : 120 agents oeuvrent aux missions de protection maternelle et infantile dans 33 centres médico-sociaux répartis sur l’ensemble des territoires, près de 14 000 jeunes des collèges, lycées et ESAT ont pu bénéficier en 2018 d’une action d’éducation relative à la santé, à la sexualité et aux maladies sexuellement transmissibles, 2 M€ seront dédiés dans les trois prochaines années au maintien à domicile des personnes âgées dont 600 000 € rien que pour les aménagements dans les logements des seniors (monte-escaliers, douches à l’italienne, WC surélevés…).

Du plus jeune âge jusqu’aux dernières années de leur vie, nos concitoyens sont ainsi directement concernés par les missions de santé publique déployées par la Collectivité : protection maternelle et infantile, consultations à la Maison des Adolescents et dans les Centres de planification et d’éducation familiale, actions pour prévenir la désertification médicale, soutien aux partenaires comme la Ligue contre le cancer ou Insulib, aides au maintien des personnes âgées à domicile… le Département a assurément fait de la prévention un des axes principaux de sa politique de santé.