Solidarité et coronavirus : Après le Comité de coopération transfrontalière, Brigitte Klinkert s’adresse à ses partenaires suisses

Publié le
jeu, 30/04/2020 - 10:00

Alors que le Comité de coopération transfrontalière s’est réuni pour la deuxième fois jeudi 23 avril en visioconférence, permettant à Brigitte Klinkert, la Présidente du Conseil départemental du Haut-Rhin et aux autres élus membres de mener une réflexion conjointe quant à la réouverture progressive des frontières entre la France et l’Allemagne, la Présidente a tenu également à s’adresser à ses partenaires suisses.

Elle a ainsi écrit à Simonetta Sommaruga, Présidente de la Confédération suisse, et à Karin Keller-Sutter, conseillère fédérale. Brigitte Klinkert demande la réouverture progressive, mais rapide, des postes-frontières entre la Suisse et l'Alsace, mais aussi la mise en place de tandems franco-suisses de policiers lors des contrôles, et un assouplissement des règles d’entrée sur le territoire voisin, en particulier pour les familles. Elle souligne la nécessité de veiller à la non-discrimination des travailleurs transfrontaliers, et, plus largement, d'approfondir la coopération sanitaire précieuse mise en place lors de cette crise sanitaire inédite. La Présidente en a profité pour remercier dûment la Suisse de l’aide qu’elle a apportée aux patients alsaciens et français (voir lettres). 

Ces sujets, Brigitte Klinkert les a également abordés lors d'un entretien avec Line Marie Léon-Pernet, Consule Générale de Suisse à Strasbourg, insistant sur l'importance de continuer à travailler ensemble, en bonne intelligence. Une demande qui intervient à point nommé : alors que les contrôles aux frontières seront maintenus, le Conseil fédéral suisse vient en effet d'annoncer vouloir assouplir de façon progressive les restrictions d'entrées liées au coronavirus, notamment pour les entreprises et les familles à partir du 11 mai. Ces assouplissements sont salués par la Présidente du Conseil départemental du Haut-Rhin, qui "invite à poursuivre les efforts pour simplifier la vie des habitants et des entreprises dans le Bassin rhénan, notre espace commun".