Un Département mobilisé et solidaire avec les acteurs locaux. Des mesures d’urgence pour soutenir les entreprises et les associations.

Publié le
ven, 24/04/2020 - 16:30
Séance Plénière du Conseil départemental du Haut-Rhin - Pour respecter les gestes barrières qui s’imposent par l’actuelle crise sanitaire, Brigitte Klinkert a présidé ce jour une assemblée plénière organisée en visioconférence. Le maintien de ce lien démocratique à distance avec l’ensemble des conseillers départementaux s’avère plus que jamais nécessaire pour faire un premier bilan des actions conduites jusqu’à ce jour par une Collectivité pleinement investie en soutien aux territoires et acteurs locaux. Lire la suite ci-dessous. Dossier de presse en pièce jointe.

Vidéo de la Séance Plénière du 24 avril

Ce lien démocratique trouve aussi tout son sens pour prendre de nouvelles mesures qui viennent conforter et étendre davantage encore les moyens déployés par le Département ces dernières semaines pour lutter contre la crise sanitaire.

Les décisions actées ce matin à l’unanimité par l’Assemblée départementale haut-rhinoise ont ainsi concerné tout particulièrement les aides au monde économique et le secteur associatif, avec entre autres :

  • Le Fonds Résistance qui a été abondé à hauteur de 1,52 M€ afin de soutenir les acteurs du champ économique lourdement impactés par la crise ainsi que les associations employeuses.
  • La poursuite des projets d’investissement. La période de confinement est mise à profit pour préparer activement les futurs chantiers afin que les travaux puissent démarrer rapidement dès la levée du confinement, citons notamment : les aménagements routiers de sécurité à Ensisheim, le chantier du carrefour du Nouveau Monde à Wihr-au-Val, les travaux d’été pour l’entretien du réseau routier départemental.
  • Le maintien des subventions départementales en cas de baisse d’activités liée à la crise sanitaire.
  • Le soutien aux communes, aux intercommunalités, aux associations, aux partenaires et acteurs locaux dans leurs projets d’investissement. La remise des dossiers de demande de subventions sera repoussée au 14 août et les crédits seront renforcés.

Dans le contexte très particulier du COVID-19 et d’une manière générale, les élus ont décidé d’assouplir et d’adapter au cas par cas les instructions de demandes de subventions, de prolonger la date de validité de toutes les aides à l’investissement, voire pour certains dossiers d’autoriser les porteurs de projet à démarrer sans attendre la notification départementale, ceci afin de rebooster le marché de l’emploi.

Ces mesures très volontaristes s’inscrivent dans la continuité des actions entreprises par le Département du Haut-Rhin depuis le 1er jour de crise du coronavirus (voir le dossier de presse « bilan » joint). 

Elles ont concerné les services aux habitants et notamment les familles et les personnes les plus fragiles (versement des aides et prestations sociales, mises en place de cellules d’information dédiées, prêts d’ordinateurs pour la continuité pédagogique dans les familles, ouverture des ressources numériques de la médiathèque départementale…).

Elles étaient également priorisées vers le secteur sanitaire et social, les EHPAD, les foyers pour personnes en situation de handicap, les maisons pour enfants, les assistantes maternelles avec par exemple la fourniture de masques et équipements de protection individuelle, l’accueil des enfants des personnels soignants dans les collèges, l’ouverture d’une cellule de soutien psychologique, la mise à disposition de personnels volontaires pour suppléer les équipes ou la mobilisation de prestataires pour faciliter la préparation des repas, le nettoyage des locaux, le lavage du linge, la mise en relation avec les producteurs locaux.

Ces derniers jours, et à la suite d’une première campagne de tests sérologiques effectués auprès de 10 établissements volontaires, la Collectivité a obtenu la possibilité pour les EHPAD d’accéder aux tests PCR lorsqu’un nouveau cas de COVID-19 interviendra parmi les personnels. Le Département a également informé de l’aide technique (conseil et appui) et financière (1 000 euros par établissement) apportée aux EHPAD pour mettre en place les conditions indispensables au retour des visites.

Dans une même dynamique de proximité et de solidarité, Brigitte Klinkert a fait jouer à plein la coopération transfrontalière au service de la crise sanitaire pour permettre notamment la prise en charge de nombreux patients haut-rhinois dans les hôpitaux des régions voisines, allemande et suisse mais aussi luxembourgeoise et même en Autriche. Depuis le 21 mars, plus de 130 patients ont ainsi été accueillis dans ces 4 pays. 

Enfin, dans le cadre d’un partenariat initié avec l’Association des Maires du Haut-Rhin, et avec la mobilisation du Pôle Textile Alsace, le Conseil départemental du Haut-Rhin, les communes et les intercommunalités financeront chacun à hauteur de 50 % un masque lavable et réutilisable pour chaque Haut-Rhinois. 770 000 exemplaires de ces masques ont d’ores et déjà été commandés.