"Villes et Territoires pour le Train Colmar-Freiburg" : les élus se mobilisent pour la réussite du projet

Publié le
ven, 06/09/2019 - 17:30
A l’initiative de Brigitte Klinkert, les élus des communes et territoires irrigués par la future ligne de train Colmar Freiburg se sont retrouvés ce vendredi 6 septembre au Département à Colmar pour échanger sur le projet, prendre connaissance des nombreuses avancées positives intervenues ces derniers mois et mesurer tout son potentiel pour le développement. Les élus ont souhaité marquer leur soutien fort au projet par la formalisation d’un groupe de mobilisation : Villes et Territoires pour le Train Colmar-Freiburg. Lire le communiqué de presse...

COMMUNIQUE DE PRESSE

Le 6 septembre 2019

Les élus des territoires de Colmar et du Ried se mobilisent pour la nouvelle ligne de train Colmar-Freiburg

Un large consensus pour la réussite du projet

Depuis deux ans, la mise en œuvre du projet de réouverture de la ligne de train Colmar-Freiburg se fait à travers un consensus le plus large, au plus haut niveau des deux Etats français et allemand, comme à l’échelle régionale, avec les partenaires alsaciens et badois. La nouvelle infrastructure figure également dans la déclaration de Matignon portant sur la création de la Collectivité européenne d’Alsace. La nouvelle collectivité alsacienne aura ainsi un rôle majeur dans sa mise en œuvre.

Dans cet esprit, et à l’initiative de Brigitte Klinkert, Présidente du Conseil départemental du Haut-Rhin, les maires des communes irriguées par la future ligne, les conseillers départementaux, le Président de la Région et les parlementaires haut-rhinois se sont retrouvés ce vendredi 6 septembre au Département à Colmar pour échanger sur le projet, prendre connaissance des nombreuses avancées positives intervenues ces derniers mois et mesurer tout son potentiel pour le développement.

Fort de son intérêt pour l’avenir des territoires concernés,  les élus ont souhaité marquer leur soutien fort au projet par la formalisation d’un groupe de mobilisation :  Villes et Territoires pour le Train Colmar-Freiburg.

Ce groupe sera étroitement associé à la mise en œuvre du projet et se mobilisera pour sa réussite en lien avec d’autres acteurs de la société civile comme par exemple l’association Trans Rhin Rail Colmar Freiburg.

Un projet très concret et à fort potentiel pour le développement des territoires

La nouvelle ligne de train Colmar-Freiburg compte parmi les 15 projets prioritaires du Traité franco-allemand d’Aix-la-Chapelle et les 19 « missing links » les plus prometteurs identifiés par la Commission européenne. Dans toute l’Europe, il n’y a pas d’autres exemples de deux agglomérations de 200 000 habitants pour Colmar et 300 000 habitants pour Freiburg, séparées de seulement 40 kilomètres et qui ne soient pas reliées par une liaison ferroviaire.

La nouvelle infrastructure, qui comprend la construction d’un nouveau pont sur le Rhin entre Vogelgrun et Breisach, s’inscrit également dans le projet de territoire de Fessenheim. Sa mise en œuvre doit favoriser les échanges économiques en facilitant les accès avec les zones d’activités actuelles et futures du secteur. L’ambition est de faire aussi de cette nouvelle ligne un laboratoire des nouvelles mobilités avec la circulation de trains à hydrogène.

Une première étude initiée par les gouvernements français et allemand, et qui conforte le projet, a démontré toute son utilité pour les territoires irrigués et pour leurs habitants. Cela concerne :

  • l’impact positif sur l’emploi à travers la construction de l’infrastructure mais aussi comme facteur d’attractivité pour les communes situées à proximité de la ligne et des différentes gares
  • la continuité de la ligne, de quai à quai, entre Colmar et Freiburg
  • la sécurisation des mobilités
  • la valeur ajoutée environnementale avec une progression de 1 % actuellement à 20 % de la part des transports collectifs sur l’axe Colmar-Freiburg et dans le même temps une diminution de 16 000 à 11 000 véhicules/jour, soit un potentiel voyageurs estimé entre 3 500 et près de 6 000 par jour

Pour une ouverture de la ligne en 2026

L’année 2019 correspond au lancement des études opérationnelles. Elles se poursuivront jusqu’en 2020. Leur coût est estimé de 2 M€. Elles s’accompagneront de débats publics et de concertation. La consultation des entreprises pourrait intervenir en 2024 et la fin des travaux en 2026.

D’un point de vue technique, tous les scenarii sont étudiés quant au nombre de gares sur le parcours. Il y aurait nécessairement un train Colmar-Freiburg qui desservirait les communes avoisinantes de la ligne côté français. L’objectif partagé avec l’ensemble des partenaires français prévoit aussi une liaison directe.

Groupe Villes et Territoires  :