Voeux au personnel départemental, le discours de Stéphanie Tachon, Diretrice Générale des Services par Interim

Publié le
mar, 15/01/2019 - 17:45
"C'est avec beaucoup de détermination, et même beaucoup d'enthousiasme, que les services départementaux se sont approprié les priorités de la feuille de route que vous leur avez confiée et les ont transposées dans leurs actions quotidiennes, car elles correspondent à un projet politique clair, lisible et pragmatique, mais surtout ambitieux et audacieux." Lire l'intégralité du discours ci-dessous.

Madame la Présidente,

Mesdames et Messieurs les Vice-présidents et Conseillers départementaux,

Monsieur Jérémy BROGLIN, Directeur de cabinet,

Madame Dorothée MARTIN et Monsieur Arnaud CLEMENS, Directeurs Généraux Adjoints,

Mesdames et Messieurs les directeurs et chefs de service de l’administration départementale,

Chères collaboratrices, chers collaborateurs,

C'est un bel honneur qui m'est fait de pouvoir m'adresser à vous aujourd'hui, à l'occasion de cette cérémonie de Vœux que vous avez bien voulu organiser à l'attention de vos collaboratrices et collaborateurs, Madame la Présidente.

Soyez-en très chaleureusement remerciée. Cette rencontre annuelle avec vous et vos collègues élus constitue pour nous, un moment précieux d'échange et de convivialité, mais aussi d'encouragement dans la perspective des nombreux défis de la nouvelle année.

Je dois vous avouer que c'est avec une certaine émotion que je prends la parole devant vous cet après-midi.

Il n'est pas donné à tout cadre territorial de vivre un tel moment au cours de sa carrière. Croyez bien que j'ai pleinement conscience de la chance qui est la mienne. Et soyez surtout convaincus de toute ma détermination à être à la hauteur de la confiance qui m'a été accordée, en me confiant pour la seconde fois, l'intérim de la Direction Générale des Services.

L'année 2018 a été pour notre collectivité, Madame la Présidente, celle de la mise en œuvre scrupuleuse de la feuille de route stratégique que vous avez fait adopter par l'assemblée départementale, le 1er septembre 2017.

C'est avec beaucoup de détermination, et même beaucoup d'enthousiasme, que les services départementaux se sont approprié ces priorités et les ont transposées dans leurs actions quotidiennes, car elles correspondent à un projet politique clair, lisible et pragmatique, mais surtout ambitieux et audacieux.

Un projet que vous mettez un point d’honneur à expliquer avec confiance et pédagogie à chacune de vos rencontres avec vos collaborateurs.

Pour ne pas être trop longue, je vais m’abstenir de présenter une liste exhaustive de ces réalisations, et me contenter de quelques illustrations emblématiques de l’adhésion de notre administration à votre projet haut-rhinois pour l’Alsace.

Parmi vos hautes priorités, Madame la Présidente, Mesdames et Messieurs les Conseillers départementaux, figurait le respect d’un véritable « pacte budgétaire » avec les Haut-rhinois.

Un pacte marqué par l’impérative maîtrise de la fiscalité, mais aussi par la nécessaire réduction de la dette et surtout, par l’indispensable poursuite de nos investissements directs et indirects dans les territoires. Car chaque euro consacré à l’activité économique est un euro dédié à l’emploi.

Grâce à l’implication de TOUTES nos directions et grâce au sens des responsabilités de CHACUN de nos collaborateurs, cette équation financière à plusieurs inconnues a pu être résolue. Elle s’est concrétisée par un budget primitif 2019 voté à l’unanimité, et intégrant de nombreuses économies de fonctionnement, tout en permettant d’importantes avancées opérationnelles de la part de notre collectivité.

Le défi budgétaire se poursuivra en 2019, toujours dans le cadre de la contractualisation des dépenses avec l’Etat. « Même pas peur » serais-je tentée de dire. La belle dynamique qui anime l’administration départementale me fait penser que nous y parviendrons. Ensemble, et avec vous, Mesdames et Messieurs les élus.

Autre priorité de la feuille de route du 1er septembre 2017 : Une accélération de la modernisation de nos organisations, notamment afin de favoriser des approches transversales des politiques prioritaires que sont, en particulier, celles consacrées à l’emploi, à la jeunesse, à l’environnement et aux territoires.

A cet égard, je crois pouvoir dire que le bilan 2018 est des plus encourageants et témoigne de l’engagement déterminé de chacun des services concernés :

  • La stratégie de réussite éducative pour notre jeunesse qui résulte d’une alchimie subtile entre nos politiques en matière d’éducation, de culture, de sport, de solidarité, de bilinguisme, connaîtra une accélération en 2019. Signe d’une excellente synergie entre les différents acteurs politiques et administratifs impliqués dans sa mise en œuvre, qui poursuivront leurs efforts pour favoriser la citoyenneté et l’engagement de nos jeunes.
  • La solidarité avec les personnes les plus vulnérables de notre société constitue, quant à elle, comme vous le dites très souvent Madame la Présidente, « notre cœur de mission et notre mission de cœur ». Elle a mobilisé, et mobilisera encore, plus de 270 M€ de crédits. Mais aussi et surtout, plusieurs centaines de vos collaboratrices et collaborateurs dont l’âme est chevillée à ce cœur, et dont l’engagement pour nos concitoyens qui souffrent…ne souffre d’aucun doute, ni de la moindre perte d’implication passionnée. Car l'enjeu, c'est la dignité et le respect que nous devons à chaque être humain.

    L'année 2018 a ainsi vu, en particulier, l'aboutissement de démarches essentielles qui ont été menées en concertation étroite et fructueuse avec de nombreux partenaires publics et privés. Je veux notamment parler du nouveau Schéma de l'Autonomie, ainsi que du Plan Départemental d'Action pour le Logement des Personnes Défavorisées dont je souhaite remercier et féliciter celles et ceux qui y ont contribué.
     

  • Parlons aussi emploi. Il constitue à juste titre, l’une des préoccupations majeures et partagées qui doit mobiliser toutes nos forces et toute notre créativité. L'un des atouts de la politique d’insertion menée par le Conseil départemental du Haut-Rhin, consiste justement à ne pas additionner de façon mécanique, les moyens budgétaires en faveur du RSA, mais à multiplier les initiatives innovantes qui démontrent, à la fois, l’audace de nos choix et l’efficacité de leur mise en œuvre
     
  • Autre priorité politique de ce mandat : L'aménagement équilibré du territoire haut-rhinois. Cette préoccupation mobilise par son importance et par sa transversalité, un nombre important de nos services opérationnels. Nous pouvons ainsi nous appuyer aujourd'hui sur une politique d'aménagements routiers renforcée et ambitieuse, résolument tournée vers 2025, mais aussi soucieuse de la sécurité de tous nos déplacements.

Nous pouvons aussi revendiquer une politique de territorialisation qui se projette vers l'avenir en soutenant les investissements de proximité de nos communes, tout en préservant leur histoire et leur mémoire, grâce au nouveau Plan Patrimoine.

  • L'aménagement de nos territoires, nous le voulons certes équilibré, mais aussi durable. D'où notre forte mobilisation très énergique en faveur de la transition énergétique. La très belle opération "ça turbine" a ainsi connu un succès au moins proportionnel à l'implication et à l'enthousiasme dont ont fait preuve nos collègues pour la monter et pour l'animer.
     
  • Enfin, dernière orientation stratégique que je souhaite aborder dans ce tour d'horizon non exhaustif : la conduite de grands projets d'intérêt européen. Nous connaissons et partageons votre fort attachement, Madame la Présidente, à cet axe politique qui vise à renforcer la place du Haut-Rhin et de l'Alsace au cœur de l'Europe. Cette ambition légitime a besoin de temps pour se concrétiser.

Avec vous, nous en avons déjà posé les jalons à travers, notamment, les négociations menées au plus haut niveau sur l'après-FESSENHEIM ou sur la future ligne ferroviaire COLMAR-FREIBURG. Avec vous, nous allons continuer à avancer sur ces projets à forts enjeux économiques, sociaux et environnementaux pour notre département, pour ses territoires et pour ses habitants.

Vous l'avez compris, toutes ces priorités politiques seront encore les nôtres en 2019. Elles se retrouvent d'ailleurs sous le triple mot d'ordre délivré par le budget primitif récemment adopté par l'assemblée départementale : Efficacité - Citoyenneté - Proximité.

Ces trois valeurs essentielles nous conduisent tout naturellement au dernier point de votre feuille de route, Madame la Présidente, Mesdames et Messieurs les élus. Et non le moindre, puisqu'il s'agit de l'avenir de l'Alsace.

Ces trois valeurs - efficacité, citoyenneté et proximité - sont précisément celles qui ont été choisies par les Conseils départementaux du Bas-Rhin et du Haut-Rhin, réunis à SELESTAT le 26 novembre dernier, comme "piliers" de la Collectivité Européenne d'Alsace qui verra le jour le 1er janvier 2021. Preuve incontestable et irréfutable que notre collectivité est d'ores et déjà en ordre de marche pour cette échéance essentielle.

A cet égard, au nom de l'ensemble des collaborateurs de notre administration départementale, je tiens à vous exprimer toute notre reconnaissance pour votre engagement déterminé et courageux dans cette démarche qui fera réapparaître l'Alsace sur la scène institutionnelle française, mais aussi sur nos plaques d'immatriculation, sur les sites internet des opérateurs touristiques, dans les livres de géographie de nos enfants, et sur tant d'autres supports qui font notre quotidien. 

J'en profite pour remercier également nos collègues qui ont accompagné les collaborateurs de votre Cabinet dans cette démarche avec beaucoup de réactivité et d'efficacité, en particulier ceux de la Direction d’Appuis Juridique et Documentaire

Les accords signés à Matignon, le 29 octobre dernier, constituent des avancées décisives pour cette renaissance tant souhaitée par une écrasante majorité de nos concitoyens. Elles mettent à disposition de la future collectivité, une panoplie de compétences à vocation stratégique qui lui permettront d'agir avec efficacité et dans la proximité en faveur de tous les Alsaciens.

Lors des réunions d'information - unanimement appréciées - que vous avez bien voulu organiser à l'attention de l'ensemble de vos collaborateurs, vous avez dit à juste titre que ces nouvelles missions offriront à nos agents, des perspectives intéressantes d'enrichissement professionnel et d'élargissement de leur champ de compétence.

Dans cette perspective de janvier 2021, l'année en cours sera évidemment consacrée à un intense travail de préparation. Il s'agira avec beaucoup de pragmatisme et d'intelligence collective, de rapprocher les politiques existantes des deux Conseils départementaux alsaciens, mais aussi d'élaborer ensemble, les axes des politiques qui relèveront des nouvelles compétences en matière de tourisme, de bilinguisme, d'actions transfrontalières, de mobilité, de culture, de patrimoine et d'économie de proximité.

Une méthodologie précise a été mise au point. Les services fonctionnels figureront en première ligne de cette "mise en convergence" et seront ainsi, en quelque sorte, les premiers artisans du rapprochement avec notre Département voisin et ami du Bas-Rhin.

Mais nos services opérationnels les suivront de près et seront, eux aussi, très vite sollicités en vue de cette échéance exaltante.

Je vous remercie par avance, chers collègues, pour votre engagement et votre implication profonde dans ce processus dont l'importance politique est absolument fondamentale. En effet, tous les Alsaciens compteront sur nous. Et toute la France nous regardera, car ce que nous allons mettre en œuvre chez nous, sera inédit et unique. Une fois de plus, l'Alsace sera pionnière. Et nous en serons des acteurs enthousiastes.

C'est donc avec fierté, confiance et sens des responsabilités que vos collaborateurs s'engageront dans cette démarche novatrice à vos côtés, Madame la Présidente. Vous pouvez compter sur eux. Vous pouvez compter sur nous.

Mes Vœux les plus chaleureux à votre attention, auxquels s'ajoutent ceux de nos deux Directeurs Généraux Adjoints, de tous nos cadres et de tous nos collaborateurs, portent bien entendu sur la réussite de ce projet.

Mais pour cette année 2019, ils tendent avant tout à vous souhaiter une santé à toute épreuve, un épanouissement de tous les instants dans tous les moments de votre vie, et nous l'espérons, beaucoup de fierté d'être à la tête de notre collectivité.

2019 semble d'ailleurs commencer pour vous sous les meilleurs augures, puisque vous venez d'être promue au grade d'Officier de la Légion d'Honneur par décision du Président de la République, et ce, sur son propre contingent.

Au nom de toutes vos collaboratrices et de tous vos collaborateurs, je vous adresse mes plus chaleureuses félicitations pour cette promotion dont le prestige honore tout notre Département.

Toujours au nom de l'ensemble des membres de l'administration départementale, très belle année à vous, Madame la Présidente.

Très belle année à vous également, Mesdames et Messieurs les Conseillers départementaux.

Et très belle année à vous toutes et à vous tous...