Séance Plénière du Conseil Rhénan : une résolution commune pour se prémunir des espèces animales invasives dans le Rhin Supérieur
Publié le
mer, 05/07/2017 - 10:00
Le 19 juin dernier, les élus du Rhin Supérieur se sont réunis en séance plénière du Conseil Rhénan. Sur proposition de Daniel ADRIAN, Président de la Commission « Agriculture - Environnement », ils ont adopté un projet de résolution relative aux espèces végétales et animales invasives dans le Rhin Supérieur.

(photo : Christoph Reichmann)

Les espèces animales invasives, de plus en plus présentes, colonisent les espaces ruraux et urbains et représentent ainsi une menace pour les espèces endogènes du Rhin Supérieur. C’est notamment le cas du frelon asiatique qui se nourrit d’abeilles butineuses. Dans les jardins ou sur les balcons, les moustiques tigres « Aedes Albopictus » et « Aedes Japonicus » font de l’eau stagnante leur terrain de prédilection.

Ces espèces invasives peuvent être à l’origine de pertes de rendement majeur, comme le frelon asiatique qui crée un stress chez les abeilles ou la mouche drosophile qui fait pourrir les fruits dans les vergers. Le problème est présent dans l’ensemble du Rhin Supérieur et constitue désormais un enjeu de santé public trinational.

Cette rencontre a permis de présenter diverses mesures d’information et d’éradication pratiquées en Suisse, en Allemagne et en France : campagne de sensibilisation, mobilisation citoyenne, formation, traitement du domaine public…

Les premières collaborations et les programmes de recherche communs commencent à émerger à travers le projet INTERREG V (2016-2018) baptisé « INVAPROTECT, Protection durable des végétaux contre les bioagresseurs invasifs dans les vergers et les vignes (4,2 M€ dont 2 M€ au titre du FEDER). Il vise notamment à élaborer des mesures de protection des vergers et des vignes contre la mouche « Drosophila suzukii ». Un autre projet INTERREG V est en cours pour former et fournir un appui scientifique et technique aux administrations et institutions pour l'évaluation et la gestion du risque sanitaire lié aux moustiques invasifs.

Etaient présents à cette réunion aux côtés de Daniel ADRIAN, pour la partie française, Marcel BAUER, Vice-Président du Conseil départemental du Bas-Rhin et Maire de Sélestat, Etienne BURGER, Vice-Président du Conseil départemental du Bas-Rhin. Pour la partie allemande, Andrea SCHWARZ, Rainer BALZER, Reinhold PIX, Députés au Parlement du Land de Bade-Wurtemberg, le Dr. Martin KISTLER, Landrat de Waldshut, Christine SCHNEIDER, Wolfgang SCHWARZ, Députés au Parlement du Land de Rhénanie-Palatinat, Matthias ACKERMANN, Membre du Kreistag Südliche Weinstrasse. Pour la partie suisse, Heinrich ÜBERWASSER, Membre du Parlement du Canton de Bâle‑Ville.